1 SEMAINE POUR QUEL EMPLOI ?


Les privé(e)s d’emploi ne sont pas responsables du chômage !

Il y a actuellement, en France, plus de 6 millions de personnes inscrites à pôle emploi, 20% de la population
active Pourquoi ? Pour le plaisir ? La réponse du gouvernement est sans ambiguïté. Les chômeurs
sont coupables de leur situation. Ils ne cherchent pas assez un travail et donc 200 agents de pôle emploi
ne feront plus que ce contrôle. L’objectif est sans équivoque quelques citations d’une interview.

http://emploi.blog.lemonde.fr/2014/01/27/comment-je-controle-que-les-chomeurs-cherchent-bien-du-travail/
·

« Je suis contente de faire cela, parce que j’estime qu’on a tous des devoirs. »
· « Nous disons aux chômeurs que ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de travail qu’il ne faut
pas chercher. »
· « Ce matin, j’ai radié une personne qui était à deux ans de la retraite »
La première cause du chômage n’est pas la « non recherche d’emploi », mais bien le manque
d’emploi. Pour la CGT, il faut sortir de cette logique de contrôle/sanction qui amène l’opinion publique à
considérer que les chômeurs refusent le travail qu’on leur propose et qu’ils sont des fraudeurs. Un tel
amalgame est insupportable.
· Non aux contrôles des chômeurs, suppression des équipes de contrôle.
· Suppression de la loi sur l’offre raisonnable d’emploi.
· Pour un véritable service public de l’emploi et de l’orientation
· Pour un revenu de remplacement pour tous
· Pas d’indemnisation pole-emploi inférieure à 80% du smic

Demandeurs d’emploi, vous avez des droits !

L’absence à UNE convocation, principale cause de radiation administrative, continue à être considérée par Pôle Emploi comme un « acte volontaire de refus de suivi » (et donc comme un motif valable de radiation) alors que les Tribunaux saisis en cas de recours jugent régulièrement qu’il s’agit là d’un « abus de Droit » ! Cette absence entraine une amende systématique totalement
exagérée (privation de deux mois de revenu) qui n’a aucun équivalent dans le système judiciaire français.
Le suivi dématérialisé (communications et entretiens par téléphone et internet) vas’intensifier. Pour Pôle Emploi c’est le 100% web qui devient la norme au lieu d’un entretien physique.
Pôle Emploi prévoit toujours de sanctionner et de radier en cas d’absence à une « convocation » d’entretien dématérialisé.

Par-contre il est possible de refuser le suivi dématérialisé car Pole Emploi a besoin du consentement préalable du demandeur d’emploi.
La récupération des indus (très souvent consécutifs à des erreurs de Pôle Emploi) se fait sans information suffisante sur la procédure et sans preuve apportée sur le détail des calculs .
Le recours hiérarchique immédiat auprès de la Direction de l’Agence, en cas de contestation de radiation ou d’indu, pourtant légal, n’est que très rarement accepté.

 

Tract complet : UD69 Semaine Emploi – Tract 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s