GEL DU PROJET IMMOBILIER PAR LA DIRECTION : ATTENTION DANGER !


L’annonce en Octobre dernier d’un projet de regroupement de sites a suscité des interrogations de la part des agents, des élus du personnel et des usagers. L’accès aux services de Pole Emploi était clairement remis en cause en particulier dans les zones rurales pour les demandeurs d’emploi et les employeurs. La crainte d’une mobilité forcée pour une partie des personnels de Pole Emploi était aussi bien réelle. Ces interrogations ont été largement évoquées lors des rencontres menées sur les agences par la CGT. La mobilisation des personnels, les nombreux courriers et pétitions des personnels, l’interpellation des élus locaux par la CGT et l’intervention de l’ensemble des structures interprofessionnelles de la CGT se sont également impliquées dans la défense d’un service public de l’emploi de proximité accessible à tous. Devant l’action conjuguée, des salariés, des usagers, des élus locaux et de la CGT: Le directeur régional a annoncé lors du comité d’établissement de Jeudi 26 Mars le gel du projet immobilier pour la région Rhône Alpes. Le directeur régional loin d’avouer une erreur de communication et d’anticipation pour un tel projet, se retranche sur des annonces gouvernementales (aussi peu claires que la transformation d’agences en point relais ou l’intégration dans des Maisons de service public, les visio guichets et les services publics de la poste dont on voit mal aujourd’hui la teneur et les objectifs) pour expliquer son choix. Au-delà de l’effet d’annonce du gel, la CGT n’est pas dupe : la direction ne renonce pas à des regroupements de sites, ni à la constitution de grosses unités mais le fera au coup par coup afin d’éviter la mobilisation de tous. La stratégie change mais l’objectif reste le même. Va-t-on vers un service public de l’emploi low cost mélangeant services dématérialisés et accueil physique a minima ? Pour la CGT le maintien d’un accueil de proximité reste une priorité mais pas à n’importe quel prix. Pour la CGT une telle opération ne peut être menée qu’en concertation avec les principaux intéressés : les usagers du service public, les élus locaux, les salariés de Pole Emploi et leurs représentants dans le respect du dialogue social. Assez des effets d’annonce et des écrans de fumée. La CGT demande à la direction la transparence sur ce dossier. Elle continuera à porter les revendications du personnel et des usagers. Stop à l’austérité et à la casse du service public !

document à télécharger : tract immobilier

tract immobilier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s