Budget de Pôle emploi pour 2015: Le chômage augmente, pas les moyens du SPE !!!


Le budget soumis aujourd’hui à la consultation du CCE se caractérise par la stagnation des moyens attribués à Pôle emploi malgré l’augmentation continue du chômage en France. Ce budget, c’est le refus d’augmenter les effectifs qui fait peser toujours plus de charges sur les agents de Pôle emploi et qui sert de justification à la privatisation d’une partie des activités du service public. C’est le choix de la stagnation des salaires et des rémunérations des agents – de droit privé comme de droit public – de Pôle emploi. C’est le choix de privilégier le financement de « dépenses spécifiques prioritaires » (privatisation du 3949, préparation de la dématérialisation de l’inscription, Offre de Service numérique, Institut du Management) qui prépare la réduction des interventions des agents de Pôle emploi et qui se fait au détriment d’autres dépenses utiles de fonctionnement. C’est un renforcement accru des économies réalisées sur le budget de fonctionnement, ce qui provoque une dégradation continue des conditions de vie au travail, tant au plan des locaux que des moyens matériels pour travailler. Ce budget est en fait marqué par les orientations des politiques d’austérité qui dégradent le service public et la protection sociale. Pour la CGT Pôle emploi il ne peut pas être question d’approuver un tel budget. Il s’agit de le combattre. Paris, le 12 février 2015

document à télécharger : 2015-02-12-CCE-Budget-pour-2015

 

2015-02-12-CCE-Budget-pour-2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s