QUELLE CLASSIFICATION A POLE EMPLOI : LES REVENDICATIONS DE LA CGT


 CGT PE – Quelle classification pour Pôle Emploi ?

Quels sont les enjeux de la classification?

La classification : ses règles et ses critères déterminent notre carrière et son déroulement en termes d’évolution et de rémunérations.

Nombre de questions se posent et sont légitimes :

Quelles sont nos perspectives, qui décide et selon quels critères objectifs et objectivables ?

Imposer une classification pour faire baisser la masse salariale!

Y-a-t-il une réelle volonté de la DG d’aboutir à un bon accord pour les personnels?

Il y a un an, Jean Bassères avait annoncé la couleur aux députés :

« J’ai une difficulté de discussion avec les partenaires sociaux (internes) lorsqu’ils revendiquent, c’est dans leurs rôles, c’est leur légitimité, des augmentations salariales et notamment une classification, car on va négocier une classification qui sans doute en terme de revendications coûtera trop cher …. Je ne demanderai pas de l’argent supplémentaire à l’État ou à l’Unedic … pour augmenter des avantages vis-à-vis des partenaires … c’est un cadre budgétaire que j’assume. »

En moyenne, la négociation d’une nouvelle classification provoque une augmentation de la masse salariale de 3% à 5% dans les entreprises et établissements sur le territoire.

La DG ne propose qu’ 1% et menace de perdre cette manne si les syndicats ne se montrent pas coopératifs.

Il est certain que la mobilisation des personnels peut ébranler la direction !

Le 19 juin, 10 000 d’entre nous ont cessé le travail pour lui envoyer un message fort. Belle mobilisation quand on connait la difficulté de communiquer, compte tenu de l’absence de transparence dans la méthode de négociation imposée par la direction.

Nous avons démontré que nous étions vigilants quant aux enjeux de cette classification sur notre avenir.

Cette grève a permis la détente du calendrier et de supprimer la date butoir du 15 juillet puisque de nouvelles dates de négociation sont prévues au moins jusqu’à octobre.

Qu’en est-il aujourd’hui avec la convention collective actuelle ?

La fusion ANPE/ASSEDIC a nécessité la mise en place d’une nouvelle convention collective signée en novembre 2009.

Cette convention collective régit notamment :

Le salaire

Une rémunération structurée par une partie fixe et une valeur du point multipliée par un coefficient, une prime d’ancienneté, un 13ème mois et une prime d’allocation vacances

Le déroulement de carrière

Basé sur des promotions « au gré à gré » au minima de 3,5% pour les non cadres et 5% pour les cadres

Tout relèvement de traitement ne peut être inférieur à 3% du salaire antérieur

La DG a proposé à signature une convention collective sans classification des métiers et a organisé le droit d’option avec le salaire comme unique élément de transposition dans la grille issue de l’Assédic. Un des effets en est la négation des qualifications des agents et des métiers dans Pôle Emploi.

C’est la raison pour laquelle la CGT n’a pas signé cette convention.

Et depuis ?

➢ Une classification promise pour fin 2010…. mise en chantier en 2011…. Avortée en 2012 !
➢ Un référentiel des métiers imposé unilatéralement en 2013
➢ une nouvelle négociation en janvier 2014 dans un contexte d’austérité drastique

Une nouvelle classification pour baisser le « coût du travail »

La recette de la Direction :

• Augmenter les exigences pour le même salaire donc payer moins les qualifications

• Raboter les augmentations de salaires d’un échelon à un autre

• Augmenter le nombre d’échelons dans un même niveau d’emploi

• Ralentir les carrières et cantonner les salariés dans un même niveau

• Durcir les conditions de passage d’un niveau de qualification à un autre

• Tasser la grille des salaires en modifiant la structure de la rémunération

• Profiter de l’effet classification en relevant à minima les salaires lors du repositionnement pour tenter de faire oublier le gel des déroulements de carrières

Classif-640-1.jpg
Les revendications de la CGT

Une classification doit être basée sur :

• La reconnaissance de nos qualifications et non sur les compétences


Classif-640-2.png

Les compétences sont à la main de l’employeur. Les changements de stratégie, les exigences de productivité, le contexte social ou politique, l’organisation, le mode de « management » peuvent faire varier les besoins de compétences. Pôle Emploi pourrait ainsi les exploiter à un moment donné et le lendemain ne plus les reconnaître.

La CGT revendique que ce soit la qualification qui soit reconnue :

La prise en compte des diplômes, des formations qualifiantes voire certifiantes (à condition d’en négocier les modalités) et de l’expérience professionnelle. Nous revendiquons des promotions sur base d’éléments transparents, connus de tous, objectifs, objectivables et opposables. Cette approche est la seule permettant des garanties salariales collectives avec des seuils minimum et assurant des évolutions de carrières dans Pôle Emploi et transférables sur le marché du travail.

L’automaticité des carrières est la seule garantie d’une réelle évolution et évite la division des collectifs de travail par la mise en concurrence des salariés.

Le refus de tout impact de l’évaluation sur l’évolution de carrière (respect de l’article 9 de la convention 88 de l’OIT-Organisation internationale du travail)

Le changement d’au moins une catégorie socio professionnelle avec le doublement du salaire au cours de la carrière

La mise en œuvre et le respect de l’égalité professionnelle en valorisant notamment la dimension relationnelle de nos métiers

Classif-640-3.png

Le respect de l’accord d’intégration des personnels de l’AFPA

L’intégration des métiers de l’encadrement dans les filières Relation de service et Support et ainsi offrir la possibilité de déroulement de carrière soit vers l’encadrement soit vers l’expertise

L’obtention d’un budget de 5% de la masse salariale pour mettre en place une classification à la hauteur des métiers et missions du Service Public de l’Emploi.

En l’état, les exigences comptables de la DG ne doivent pas s’imposer aux agents !

Avec la CGT, exigez une classification qui respecte les personnels et leurs missions !

Pour la CGT, la vigilance et la mobilisation des personnels s’imposent !

Montreuil, le 25 juillet 2014

Document complet à télécharger : 2014-07-25-Quelle_classification_pour_Pole_Emploi_en_2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :