INFO CE CGT POLE EMPLOI -JUIN 2014


N°6 le 30 Juin 2014 

INFO CE n°6

 

Nouvelles prestations recherche d’emploi et projet.

 

Un nouveau virage est pris concernant la création de nouvelles prestations emploi (Activ emploi) et projet (Activ projet).

La direction met en avant la possibilité pour le demandeur d’emploi de construire lui-même son parcours jusqu’à s’auto prescrire la prestation (par le biais de pole emploi.fr). Le demandeur emploi acteur de son projet professionnel ou de son parcours de recherche d’emploi, c’est effectivement mieux que des prestations imposées avec des conséquences dramatiques comme la radiation pour absence ou refus de prestation (35% des personnes prescrites intègrent vraiment la prestation selon la direction).

Par-contre nous nous posons à nouveau des questions :

–          les demandeurs d’emploi les plus autonomes seraient seuls concernés pour Activ ‘emploi. Est-ce justifié ?

–          quelles garanties sur la qualité de travail des organismes retenus libres d’appliquer leur propre méthodologie et soumis à une logique de résultat ?

–          la sous-traitance est-elle motivée par la seule recherche d’économie financière ?

–          cette prestation rentre-t-elle en concurrence avec le dispositif CVE ? Quel sera l’avenir de CVE en Rhône Alpes, dernière région de France à maintenir ce dispositif ?

Le risque est réel d’avoir de nouvelles prestations qui, sous couvert d’évolution favorable pour le demandeur d’emploi, n’aboutiraient qu’à une baisse de qualité de l’offre de service faute de moyens et un affaiblissement du service public de l’emploi.

Pour la CGT, Pole Emploi doit être en capacité de suivre TOUS les demandeurs d’emploi avec les moyens associés de conseil à la recherche d’emploi . La Direction Générale persiste dans ses orientations à externaliser une partie de nos missions de service public malgré le constat de fortes dérives et de logique de placement à n’importe quel prix.

La CGT considère qu’il faut aussi abandonner la logique de segmentation du suivi des demandeurs d’emploi par portefeuille. Suivre 250 demandeurs d’emploi par un seul conseiller n’a aucun sens et c’est pourtant ce qui se passe très couramment.

 

Suivi du Plan de formation au 30 04 2014 : un plan chargé mais pour quelle utilité  ?

Alors que le plan de formation atteint un nombre de jours sans précédent (11871 en 4 mois , plus que l’équivalent d’un seul semestre en 2013), la CGT dénonce le développement d’une autre manière de former les agents en masse, sous le format de démultiplication ou de groupe de travail, très souvent délocalisées en agence ou en Direction Territoriale. Ces modalités ne se sont pas neutres, elles témoignent d’une volonté, sous couvert d’urgence, d’économie d’échelle et de moyen au détriment de la qualité d’appropriation et de délivrance de la formation et donc des évolutions des différents métiers. AOSI en est un exemple significatif dont l’utilité pour répondre aux besoins métier concrets des agents est plus que discutable.

Le travail de la commission formation présidée actuellement par la CGT a mis en avant pour le CE :

– la réduction anormale et non conforme aux orientations nationales qui a abouti au vote unanime d’une motion des élus du CE pour en informer l’instance nationale de formation,

– la faiblesse du nombre de formation spécialisées en intermédiation (seulement FPC, référent créateur ou justice) ainsi que le nombre de Nouveaux Recrutés insuffisamment positionnés sur la spécialisation GDD.

 

D’autre part les formations obligatoires (otlv, aosi ) ont pris largement le pas sur les formations exprimées et validées en agence (à peine 10% du PF) au détriment même du perfectionnement métier.

2 avancées notables réclamées systématiquement par la CGT et obtenues tout récemment :

–          la réduction de moitié de la durée d’immersion sur la plateforme téléphonique d’ Andrézieux qui soulagera le personnel concerné mais ne résoudra pas l’ensemble des problèmes (problème de garde d’enfants, production, planification à tort ATT au retour en agence),

–          la spécialisation GDD supplémentaires de 19 Nouveaux Recrutés à la demande des DT et directeur d’agence.

Retrouvez tous les rapports de la commission formation en ligne sur le site du CE ainsi que les PV du CE associés.

 

Austérité : plafonnement des salaires et des effectifs vers le bas et augmentation de la mutuelle !

 

Alors que le rapport égalité femme/homme met en évidence un écart de salaire de 5,90 %

Alors que le bilan social RA montre une précarisation du personnel (8,9%), un plafonnement des salaires par le bas (coefficient moyen de 209,44 pour 14 ans d’ancienneté, salaire médian employé brut de 2071,99, 35% de temps partiel), les forfaits mutuelles et prévoyance augmentent à compter de juin et juillet 2014 suite notamment à une disposition légale qui désengage la sécurité sociale au profit des caisses privées. Plus d’informations à venir sur ce sujet qui a des conséquences sur notre fiche de paye

 

Les élus CGT pour le CE :Valérie Conquet, Sandrine Larizza, Marylène Garcia- Alvarez,Laurent Signerin, Philippe Armanini, Patrick Berne,

Didier Gudet ( représentant syndical)

Contact :     syndicat.CGT-Ralpes@pole-emploi.fr

Blog :          https://cgtpoleemploi.wordpress.com

 

document complet : Info CE CGT Juin 2014

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s