NAO SALAIRES : LE COMPTE N’Y EST pas !!


NAO SALAIRES:
LE COMPTE N’Y EST PAS !
Après consultation nationale des syndiqués, la CGT Pôle Emploi ne signe pas l’accord salarial proposé par
la Direction Générale dans le cadre des NAO.
Rien n’empêche une augmentation décidée unilatéralement par la direction !
La proposition de la direction – partie fixe à 300 €, et valeur du point augmentée de 0,40% conduit à un
tassement de la grille et de l’éventail des salaires et avalise les pertes de pouvoir d’achat subies depuis
2010. Cet accord entérine le refus de la DG de toute négociation pour rattraper ces pertes.
A ce rythme dans cinq ans, le salaire d’embauche dans Pôle Emploi sera au SMIC !
A l’heure de la négociation de la classification sous le signe de l’austérité, nous devons défendre de façon
cohérente dans la NAO comme dans la classification (la DG a fait elle-même le lien entre ces deux dossiers)
nos revendications pour une reconnaissance et une rémunération satisfaisantes des qualifications.
Pour la CGT Pôle emploi, l’accord proposé l’année dernière à la signature de la Direction par CGT, FO, SNU
et SUD est la base sur laquelle doivent s’engager de réelles négociations.
Pour obtenir satisfaction sur nos revendications,
l’intersyndicale CGT-SNU-FO-SUD appelle à la grève le 18 mars.
Notre première revendication commune est « une véritable augmentation de la valeur du point
d’indice des agents publics et de la partie fixe et du point d’indice des salariés de droit privé».
Notre perte de pouvoir d’achat depuis 2010 est d’au moins 6 % (pour les agents publics, comme pour les
salariés de droit privé de Pôle emploi), à laquelle s’ajoutent d’autres mauvais coups comme la fiscalisation
de la part dite patronale de la cotisation pour la mutuelle.
RIEN NE NOUS CONDAMNE A NOUS LAISSER MALTRAITER A CE POINT !
Nous pouvons, nous devons réagir.
Nous pouvons, nous devons imposer à la direction générale une augmentation significative de nos
salaires, l’amélioration de nos conditions de travail, la reconnaissance de nos métiers et de nos qualifications.
Nous pouvons, nous devons nous imposer face à la direction générale pour gagner une classification
correspondant à nos attentes, à nos besoins, et reconnaissant nos métiers dans leur complexité, leur niveau
de responsabilité et leur utilité sociale.
C’EST POSSIBLE SI NOUS LE DECIDONS COLLECTIVEMENT.
FAISONS DU 18 MARS,
UNE ETAPE DECISIVE DANS LA RECONQUETE DE NOS DROITS !
Paris, le 18 février 2014
La NAO salaires et le projet d’accord mis à la signature ne concernent pas directement les agents publics de
Pôle emploi. En revanche, le 18 mars sera aussi une occasion importante pour peser sur les négociations en
cours dans la fonction publique, et pour se faire entendre en vue de la réunion des DSC de Pôle emploi qui
aura lieu le 24 avril sur le statut public.
Tract complet : 2014-02-18-tractNAO
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s