LE MYTHE DES SUREFFECTIFS EN RHONE ALPES !!


LE MYTHE DES SUREFFECTIFS :

L’argument de la Direction n’est pas acceptable !!!

Nous accusons la Direction d’être responsable de la dégradation des conditions de travail des agents, de la montée sans précédent des risques psychosociaux, par l’objectif qu’elle affiche, qu’elle ressasse, dans toutes les réunions et dans toutes les instances :

« nous serions en sureffectifs de 70 postes e Rhône Alpes » !!!,  comme bien sûr nous nous en apercevons tous les jours sur les sites…!!!!

En effet, lorsque la Direction décide de la rediffusion de postes vacants au détriment des agents qui se sont positionnés, elle procède d’une double injustice :

une injustice pour les agents et les usagers des sites concernés : la direction en agissant de la sorte enfonce un peu plus les collègues en grande difficulté. Galères, démotivation, déprime,violence institutionnelle sont notre nouvelle « feuille de route ».

une injustice pour les agents dont le droit à la mutation est purement bafoué , et à qui la Direction va jusqu’à dénier le droit au rapprochement familial.

Par cette attitude, la Direction est responsable de ce qu’estdevenu notre triste quotidien :

– Planning infernal : EID accueil et vice versa

– Perte des missions suivantes : gestion des offres, visites entreprises, accompagnement des chômeurs, traitement des dossiers

– Absence de réflexion, prise d’initiative, etc…

– Prises de congés de plus en plus difficiles et contraignantes

Regardons dans nos agences, comptons-nous ??? Combien de postes perdus en 3 ans ?

Sur Rhône-Alpes, depuis janvier, la Direction a diffusé en CPL2 et 3 uniquement 61 postes.

Par cet acte là elle se contredit et reconnait que les sites sont en sous-effectif.

Donc, sur 61 postes diffusés, 28, soit presque 50 % ont été rediffusés ou gelés malgré les

positionnements des agents. La Direction nous répond que personne ne s’est positionné, en effet, pour elle les CDD et les agents hors Région sont personae non grata.

Prenons l’exemple de Givors : 2 postes sont rediffusés alors que 27 agents se sont présentés, dont une personne en gestion des droits venant de l’extérieur, alors même que les besoins dans ce domaine sont criants et que les agents sortent d’un mouvement de grève réclamant des postes en urgence !

NOUS NE SOMMES PAS EN SUREFFECTIFS, BIEN AU CONTRAIRE NOUS MANQUONS DE MOYENS HUMAINS, ET EXIGEONS :

EMBAUCHES EN CDI

TITULARISATION DES CDD !

Tract complet : le mythe des surreffectifs

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s